#37188
AndranerosAndraneros
Modérateur

Si on met à part « l’accident » éjaculatoire de ta session, il me semble qu’elle confirme plusieurs éléments très positifs relatifs à tes progrès.

Les sensations étaient là, différentes, sans que mon sexe ne rentre en érection comme les dernières fois.

Tu es de plus en plus dans une dynamique typiquement prostatique. D’ailleurs ton analyse :

je pense que je contracte un peu trop ou en tout cas je contracte les muscles PC alors que je ne devrais pas.

Est typiquement celle que nous faisons tous pendant notre apprentissage. Tu peux lire, sur notre forum, un grand nombre de message qui concernent les contractions volontaires et involontaires.
En décembre tu nous disais :

Je n’ai pu résister à l’envie encore une fois d’enfiler ma doudoune préféré en faisant bien attention de n’avoir aucun contact avec mon sexe

Aujourd’hui tu es devenu capable de donner la priorité au massage prostatique :

Après plus d’une heure trente je n’ai pas résisté cette fois à vouloir enfiler le haut de ma combinaison de plongée

C’est un changement très important dans la manière dont tu abordes tes sessions. Ta capacité à séparer ton expérience historique de l’orgasme pénien en relation avec ton fétichisme de ta nouvelle pratique prostatique s’améliore. Tu seras très vite capable de vivre un plaisir sexuel intense différent à côté de ce que tu connais. Tu es en train d’acquérir les compétences d’une expérience très différente qui va enrichir tes pratiques sexuelles.

Ton reconditionnement orgasmique (« rewiring ») porte ses fruits. C’est ainsi que ton orgasme, même éjaculatoire vient essentiellement de l’intérieur et non d’une stimulation directe de ton pénis. Si tu parviens à te concentrer encore plus sur tes sensations intérieures, à éviter la tension des muscles associés à l’éjaculation la montée orgasmique se redirigera sur ta prostate.

Je n’ai pas senti mon sexe frotté contre la combinaison et j’ai l’impression que cet orgasme éjaculatoire soit le fruit de la pression de l’aneros sur mon périnée.

Tu y es presque.

Cela vous est-il déjà arrivé ?

Cette erreur d’aiguillage est régulièrement mentionnée sur les forums spécialisés. Elle n’empêche pas les auteurs de ces messages de vivre de vrais orgasmes prostatiques sans éjaculation quand ils parviennent à rediriger vers l’intérieur l’énergie sexuelle que génère le travail de leur masseur sur leur prostate.

Le plus important :

Pour la prochaine session, plus de détente, moins de contraction

Je suis très heureux que tu aies pu échanger avec profit aussi sur Discord. Bon cheminement @Buzzi.