#37198
bzobzo
Participant

donc le point d’entrée dans une pratique en mode yin à ma manière,
qui essaie de faire usage de toutes les énergies disponibles,
pourrait être le jeu de frotti-frotta des cuisses avec les génitaux

ainsi pour le débutant complet
comme pour quelqu’un qui vient du massage prostatique,
il n’a pas à se casser la tête, « voyons, comment pourrai-je éveiller le yin en moi? »,
non ainsi, c’est automatique, c’est un point d’entrée idéal en fait,
les mains restent bien libres
et peuvent entamer leur aventure, leur voyage, par monts et par vaux, sur notre corps

caressez ces seins, sentez comme ils semblent se gonfler sous les doigts,
descendez le long de vos flancs, sentez la courbure dansante de vos hanches,
pressez-moi le globe de ces fesses, égarez vos doigts dans la petite fente,
attardez-vous, explorez cette petite caverne des délices,
avec les farfouilleuses petites souris curieuses qui aiment mettre leur museau partout
que sont le bout de vos doigts

ondulez maintenant, oh mettez-vous en mode liane lascive,
sentez comme votre corps, vos hanches, aiment bouger langoureusement,
c’est une invitation aux vagues intérieures,
une invitations aux arabesques intérieures, une invitation à la soie,
à la soie mouvante comme une mer à l’infini

reste la prostate, notre chère prostate,
donc on l’invite soit avec un masseur, soit avec les contractions
mais le principe est le même, il est simple,
vous vous foutez de toute technique,
oubliez tout ce que vous avez appris si vous venez du massage prostatique,
la seule chose que vous devez avoir à l’esprit,
c’est que vous devez sentir les va et vient d’une pénétration en vous,
divers et varié, varié et divers
vous devez juste sentir, pas réfléchir à ce que vous devez sentir,
pas imaginer ce que vous devez sentir,
juste sentir

bouger et sentez,
sentez et bouger,
laissez le désir courir en vous, libre comme l’air
et vous deviendrez vous aussi, libre comme l’air, libre de jouir sans restrictions en mode yin