#37207
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @Buzzi.

Du plaisir, des séances en dents de scie mais je garde toujours la motivation.

Je vois dans ces mots le témoignage d’un cheminement qui se déroule normalement même si tes progrès sont lents. Ton impatience se nourrit de tes progrès. De ton point de vue c’est frustrant, du mien c’est bon signe…

je me suis focalisé sur le fait de ne pas contracter et de ressentir, juste ressentir sans rien attendre. Ce travail sur moi même a porté ses fruits

Je suis heureux de le lire. C’est une avancée importante qui illustre ce que peut apporter une attitude « d’écoute de ton corps »

Le rythme cardiaque qui augmente jusqu’à un pic de plaisir et ça redescend… C’est là un point de blocage pour moi 

C’est un signe d’impatience. Les petits progrès dont tu prends conscience te donnent envie d’aller plus loin tout de suite. Il ne faut rien attendre et accepter ce que tu reçois. Le reste viendra quand tu seras prêt à le recevoir.

Je n’arrive pas non plus à garder cette intensité de plaisir et à le faire grandir encore plus.

C’est normal. Ça viendra.

j’ai souvent un réflexe de déglutition quand le plaisir commence à s’intensifier et cela à un effet plutôt négatif car ce plaisir chute un peu.

Ta remarque est intéressante. As-tu pris le temps de lire les messages du forum qui mentionnent la technique appélée en anglais « soft palate nursing » ? Ou comme nous l’avons traduite sur le forum la technique du palais mou.
https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/search/soft+palate
https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/search/palais+mou

J’ai donc essayé de me contrôler pour éviter l’orgasme éjaculatoire, chose que j’ai réussie mais au prix d’une diminution des sensations de plaisirs.

C’est tout à fait normal. Quand tu te concentres pour approfondir momentanément ta relaxation et écarter les réactions indésirables, ce que tu as parfaitement réussi, il est normal que tes sensations de plaisirs se réduisent. Peu à peu si tu parviens à maintenir ou à recréer les conditions qui les ont fait apparaître elles reviendront de plus en plus facilement et de plus plus en plus intenses sans les réactions indésirables.

Bref, une séance plaisante mais sans plus.

Je ne suis pas d’accord avec toi. Tu as fait une session riche en progrès, mini progrès peut-être mais progrès !

Un mot d’ordre encore, ressentir. Cette session fut très plaisante une nouvelle fois avec un pic de plaisir atteint, très plaisant mais qui n’est pas resté et sans forcément avoir d’érection.

De mon point de vue c’est encore une belle session à ce stade de ton cheminement. Elle doit t’encourager à continuer.

Encore une fois, je pense être bloqué et je ne sais pas quoi faire pour me débloquer.

Réponse, application, patience et confiance…

cette dernière séance m’a permis d’avancer car j’ai réussit à bien sentir l’aneros frotter contre ma prostate.

On y arrive.

ces frottements ne sont pas toujours synonymes de plaisirs. C’est très étrange car à certains moments je vais sentir le plaisir monter jusqu’à un certain pic très plaisant et à d’autres moments sentir ce frottement sans grande sensations…

Ce qui est un grand signe de progrès c’est que ta sensibilité tactile autour de ta prostate se développe ; c’est la base du travail de massage dont tu deviens maintenant tout à fait conscient. Tu découvres des sensations nouvelles et il est normal que dans un premier temps elles ne soient pas associées par ton cerveau à ta nouvelle voie orgasmique. En ce moment tu ressens du plaisir dans des conditions totalement inhabituelles pour ton cerveau qui ne le « localise » pas d’un côté et de l’autre tu viens de découvrir l’action de massage de ton masseur sur ta prostate. Peu à peu les deux vont se réunifier.

En conclusion je suis très heureux de lire ce message car il montre que ton application commence à payer. Bon cheminement @Buzzi.