#37236
bzobzo
Participant

il me suffit par moments juste d’invoquer brièvement
ce qui est éveillé en permanence désormais en moi,
cela fait un instant comme si on allumait une flamme
dans une pièce remplie de gaz,
tout mon intérieur prend feu délicieusement,
juste un instant,
après je laisse la chose s’éteindre, je suis déjà content,
content d’avoir senti que c’est en moi,
que c’est tellement puissamment en moi,
que tout mon intérieur peut s’enflammer en un instant,
tellement puissamment,
tellement particulièrement,
tellement hors de toutes les normes

cette chose qui monte de tellement profondément,
qui fait irruption un instant dans ma chair, l’enflamme délicieusement,
c’est à moi, c’est ma conquête,
je l’ai gagné à la sueur de mon front,
j’y ai travaillé longtemps, patiemment
et c’est désormais là à tout instant à ma disposition

ma petite réserve inépuisable de jouissance et de volupté
prête à inonder ma chair, prête à m’emporter,
comme cette complicité est merveilleuse,
mon corps et moi, nous nous entendons, comme nous nous entendons,
que le chant monte de toutes parts,
que la danse emporte mes sens,
que l’ivresse soit divine,
que l’instant soit divin