#37241
bzobzo
Participant

personnellement si j’étais toi, je me dirigerai vers l’anerosless

le problème étant qu’il faut toujours essayer de progresser, d’explorer,
si on ne le fait pas, on fait du surplace ,
aussi puissant et aussi intense le plaisir soit-il, avec les dangers d’instaurer une routine
et que cela nous glisse peu à peu hors des mains sans même qu’on s’en rende compte

l’aneroless serait un vrai défi pour toi,
poursuis en parallèle ta pratique maintenant bien avancée avec des résultats garantis
et puis des essais sans masseur

tu constateras rapidement que les premiers progrès en aneroless
viendront déjà changer ta pratique avec masseur aussi,
tellement c’est un système de vases communicants qui se met rapidement en place

les débuts sont certes peu gratifiants
et c’est particulièrement frustrant quand d’un côté, on est déjà formidablement avancé
avec des résultats à la clef
et puis d’un autre côté, on est pratiquement un débutant complet
avec notre chair muette, à peine balbutiante

mais ne perds jamais de vue
que l’aneroless est bien plus riche, bien plus varié
et que notre rapport au corps, évolue spectaculairement