#37254
bzobzo
Participant

oui vraiment, il y a un cycle de l’éjaculation à respecter en mode yin,
laisser la tension monter, comme une casserole sur le feu,
minute après minute, heure après heure, jour après jour éventuellement
et ne pas chercher à hâter la chose,
c’est notre mode yang qui essaie d’interférer

mais si on y résiste, si on ne se laisse pas aller à la facilité,
on est vite récompensé,
les sensations deviennent de plus en plus exquises,
les détails de plus en plus fins, de plus en plus riches,
tout notre corps devient tellement incroyablement réactif,
c’est juste époustouflant, éblouissant,
à quel point ce corps peut devenir réactif,
à quel point il peut nous embarquer dans une autre galaxie, de soie et de frissons,
en une fraction de seconde

et quand l’éjaculation arrive,
c’est une telle explosion en nous, un orgasme tellement XXL,
j’en frissonne de la tête aux pieds, rien que d’y penser
et des ailes semblent pousser à ma colonne vertébrale
et puis aucune déperdition d’énergie,
le cycle a été respecté,
quelques instants après, on peut recommencer comme si de rien n’était,
les piles chargées à fond

le plus dur dans cette histoire,
c’est cette tentation yang de hâter la chose, de faire cracher le bâtonnet
qu’on a par moments
mais une fois qu’on a appris à y résister,
c’est quelque chose, c’est vraiment quelque chose,
un spectacle sons et lumières dans notre chair, unique, inouï