#37317
verlesetoilesverlesetoiles
Participant

09/05/2020
45ème séance
Temps de séance disponible / effectif : non défini / 1h
Masseur : Eupho
Duo

Après quelques turbulences nous nous retrouvons, ma compagne et moi dans notre danse de couple. Objectif au départ de la séance, expérimenter le « petit coup vite fait » version masseur. En gros, est-ce possible de vivre une belle jouissance à deux et avec masseur en 20min. ? Eh bien je réponds oui, même si nous avons prolongé cette séance sur une durée de 1h, plus par plaisir que par un manque de jouissance.

Pour ma part, je décolle à toute allure. L’Eupho est devenu un compagnon de route très très efficace et je joue de sa grande mobilité et des sensations qu’il procure avec délectation. Dès l’insertion et avec une bonne stimulation des tétons je m’envole vitesse grand V vers un premier orgasme annonciateur d’une belle séance. Je pense avoir assez bien compris ce qui fonctionne pour moi et j’arrive dès lors à bien guider ma compagne pour atteindre des orgasmes en chaînes dont la durée s’étend maintenant sur plusieurs minutes. J’ai l’impression de pouvoir continuer à orgasmer sans fin mais, avec le corps arc-bouté, c’est plus une fatigue musculaire qui me force à une petite pause … avant d’enchainer sur la prochaine tranche orgasmique. Je perçois maintenant aussi très nettement, avec l’Eupho, ce jeu de poussée rectale associée avec une contraction anale. L’association de ces deux actions font varier les mouvements du masseur et amplifient les sensations de manière délicieuse. Les sensations de l’orgasme qui ont atteint tout le bas de mon corps commencent maintenant à remonter le long de mon torse, jusqu’à ma poitrine. Je reste ébahi de ces orgasmes qui dépassent en intensité un orgasme éjaculatoire et qui s’étendent maintenant sur 4-5 minutes sans fin réel. Bref, j’ai pu enchainer une belle série d’orgasmes, d’une durée en moyenne de 4-5 minutes et d’une intensité exceptionnelle qui englobe mon corps jusqu’à la poitrine. On m’aurait dit en début d’année que je vivrais ces sensations, je ne suis pas certain que j’aurais été en mesure de l’imaginer.
Mon développement sur le plan de la méditation est aussi un atout sur mon chemin orgasmique. Je bascule de plus en plus facilement sur une attention dans l’instant présent vis-à-vis de mon corps et de ses sensations, notamment prostatique.

Bon cheminement à tous