#37383
bzobzo
Participant

J’aime beaucoup la légende japonaise (il me semble) qui dit que si une carpe remonte le courant jusqu’au bout, celle-ci se transformerai en dragon.

c’est suffisamment malléable pour pouvoir refléter toutes sortes de cheminements
mais en en l’occurrence d’après mon expérience, ma façon de pratiquer,
je dirai qu’il faut plutôt se laisser aller avec le courant,
bien se laisser emporter sans résister, s’ouvrant totalement,
cédant sans restrictions et se laissant envahir

pour être plus précis, d’abord trouver la source du courant en nous
car c’est une source profonde à laquelle on n’a pas habituellement accès ou si peu
et une fois qu’on l’a trouvée, qu’on l’a bien éveillée,
la laisser prendre de plus en plus de puissance, de libre cours dans notre chair,
jusqu’à devenir l’expression sans restrictions et sans tabous,
dans toute sa richesse et sa diversité,
du désir qu’il y a en nous

puis enfin, bien rester dedans, dans le flux et se laisser emporter,
le désir, le corps, notre chair, nos instincts, font le reste,
nous, c’est juste bien se maintenir dans le flux des énergies éveillées
et se faire fétu de paille autant que possible

c’est comme cela que je décrirais cela