#37386
bzobzo
Participant

je vais tout de même reprendre le masseur

j’ai cette pratique aneroless en mode yin tellement épanouissante, riche
encore plus optimisée maintenant que je « respecte le cycle »,
c’est-à-dire que je mêle au maximum les ondes prostatiques et les ondes génitales
et laisse mon corps décider quand il veut éjaculer,
sans jamais rien forcer, sans jamais rien hâter,
il y a une espèce de montée en puissance sur plusieurs jours,
qui est assez divine et irrésistible

cependant maintenant que cela fait quelques semaines que je suis cette voie,
bénéficiant de ces vagues de volupté tellement jouissives,
qui passent en moi sans discontinuité,
je me rends compte qu’elle ne pourra jamais me faire vivre ces transes si spéciales
que j’ai obtenues du temps du massage prostatique avec masseur en mode yin

j’ai évoqué il y a pas longtemps ces longues extases avec carrément des sortes de visions,
enfin ce ne sont même pas des visions, c’est différent,
enfin bref, je ne vais pas recommencer à essayer de décrire ces moments si spéciaux,
cependant ils me manquent,
la vérité, c’est que même les successions d’orgasmes prostatique, me manquent aussi,
j’ai envie d’y regoûter,
avec masseur, cela me ferait un complément parfait, une alternative parfaite,
à cette pratique aneroless qui mélangent les ondes prostatiques et les ondes génitales

je vais essayer à nouveau,
ce n’est vraiment pas facile,
cette sensation de vide dans mon bassin, je n’y ai pas résisté pour l’instant,
alors qu’il est si facile de resserrer les cuisses et de faire entrer en piste les ondes des génitaux
et alors tout mon bassin se remplit immédiatement de volupté tellement délicieuse, tellement riche

la vérité, c’est qu’il faut que je passe par une phase de rewiring,
réhabituer mon corps à exclusivement des onde prostatiques ou presque,
juste un peu d’interférence des couilles, du sexe,
j’ai déjà expliqué aussi que du pur prostatique comme avant,
cela je ne l’aurai jamais plus tellement mes organes génitaux sont devenus sensibles
et prêts à vibrer au moindre déplacement, au moindre contact
mais enfin, il y a moyen d’avoir avec le masseur une grosse portion uniquement d’ondes prostatiques,
avec, je dirai, moins de 15% d’interférence des génitaux

je vais essayer de persévérer là-dedans, c’est un vrai défi que je me lance
avec comme objectif d’avoir cette double pratique,
d’une part aneroless en mode yin avec mix d’ondes prostatiques et ondes des génitaux
et puis une pratique avec masseur, en mode yin aussi bien sûr
mais avec essentiellement des ondes prostatiques