#37472
bzobzo
Participant

j’apprenne à les dompter

pas à les dompter, surtout pas,
juste ne plus être surpris par toute cette intensité
et par les réactions parfois anarchiques, désordonnées, voire inquiétantes, du corps

le désir est une chose tellement puissante en nous,
elle peut tout dérégler quelques instants
en même temps que nous donner l’occasion de goûter à des délices rares,
il faut l’accepter

moi, parfois durant certains orgasmes, je dois avoir l’air d’un épileptique en plein crise
mais ça m’est égal, il n’y a rien qui m’étonne, rien qui ne me fait peur
des manifestations diverses et variées que peuvent prendre les moments de jouissance

non, laisse-toi bien aller, dis-toi bien que tout cela ,
cela peut être converti en pures sensations de plaisir
mais que parfois le plaisir peut être aussi extrêmement violent,
cela ne doit pas te faire peur,
tu n’es pas une mauviette, tu as envie de fortes sensations, de sensations extrêmes
sinon tu ne te serais pas lancé là-dedans,
eh bien parfois on est sacrément secoué, on tremble, on a des convulsions
mais encore une fois c’est tellement divinement bon en même temps
si tu te laisses bien aller et que tu acceptes tout cela