#37497
bzobzo
Participant

le désir est juste cet élan vital en nous
dont l’unique dessein, l’unique fonction,
est de courir le plus librement possible dans notre chair

ne plus être que ce lit pour sa tumultueuse course, de tout mon être,
traversé de part en part, jusqu’au plus profond de mes fibres

le plaisir est juste quelque chose de tellement protéiforme en nous,
faisant feu de tout bois,
oh je ne pense pas à des pratiques bien compliquées,
impliquant toutes sortes d’ustensiles, d’artifices, de jeux de rôle,
juste cette chair et ses ressources propres,
tout ce qui dort en elle et qui ne demande qu’à se réveiller

juste tellement tout en nous, peut devenir combustible pour le désir,
le moindre geste, le moindre mouvement, la moindre partie du corps,
le moindre regard, le moindre battement de paupière,
l’homme et la femme sont en nous
qui ne demandent qu’à s’unir