#37534
bzobzo
Participant

qu’est-ce que c’est le plaisir?

j’ai écrit il y a pas longtemps,
que j’avais réussi à augmenter la sensibilité de mes génitaux,
au point que le moindre contact entre mes cuisses et eux,
générait des vagues de volupté dans mon bassin
et qu’il suffisait que je continuais un peu
pour que cela se répande dans tout mon corps

que j’ai augmenté leur sensibilité,
je réalise que ce n’est pas cela du tout mais alors pas du tout,
peut-être un peu tout de même mais l’essentiel est ailleurs,
l’essentiel, c’est qu’à un moment donné, j’ai décidé
que ces contacts, que ces frottements, c’était du plaisir,
que c’était du plaisir ineffable, de plus en plus ineffable,
je l’ai voulu et je l’ai eu finalement

il y a une façon de vouloir de tout son être
qui fait que notre corps devient notre complice et accomplit tous nos voeux,
vouloir de tout son être,
c’est gagner la complicité de son corps,
on met en place toute une série de codes
et il va peu à peu comprendre ce qu’on attend de lui

vouloir de tout son être, c’est vouloir avec ses tripes avant tout,
c’est mettre de côté sa dignité, son orgueil, sa logique et son intellect
et se remuant en soi comme un animal affamé cherchant un os à ronger,
ne se souciant plus d’aucune règle, aucune frontière en nous,
d’aucun tabou
et surtout pas de l’identité sexuelle chevillée à son corps,
prêt à se laisser entraîner par le désir dans tous les territoires
où il veut bien nous mener