#37572
AvatarMikYo
Participant

Le blog NXPL sur Discord
Fort des enseignements de l’Atelier, je me suis remis en route sur les sessions au rythme de 1 à 2 séances par semaine. J’avais plus confiance dans mes ressentis et avec les conseils je travaillais sur la relaxation. J’étais plus détendu mais pourtant il manquait quelque chose. Les contractions involontaires ne se déclenchaient toujours pas. Au hasard de mes pérégrinations sur le site entre les divers forums à la pèches aux trucs et astuces, j’ai décidé de me connecter sur le blog NXPL sur Discord.
Ce fut une vraie bonne idée ! Mes échanges sur le blog furent la source des informations qui allaient me faire passer la première grande étape : Le premier orgasme prostatique !
C’est début avril que je me connecte et que démarrent mes premiers échanges : Il y a 3 conseils qui vont grandement m’aider :
Tout d’abord mes discussions avec @Andros( @andraneros ici). Toujours prêt à prodiguer ses conseils en partant de nos questions ou commentaires, il m’a fait prendre conscience que pour passer l’étape de rewiring de la prostate, l’apprentissage qui permet de prendre pleinement conscience de sa prostate doit être très régulier et appliqué. Il s’agit de faire des exercices pour assimiler la méthode même s’il n’y en n’a pas qu’une au final. Cela peut paraitre parfois un peu mécanique comme approche mais j’y vois des bénéfices non négligeables. Tout d’abord cela a marché pour moi et je me rappelle que j’ai passé le cap en retravaillant une sensation perçue lors d’une session dès le lendemain de celle-ci… Comme l’indiquait @Andros il faut battre le fer quand il est chaud. Le cheminement est fait de petits progrès et découvertes fait à chaque session et donc plus la pratique est régulière plus les progrès sont au rendez vous
Une des grandes force d’@Andros c’est de percevoir dans vos écrits les éléments qui vous bloquent ou vous ont fait progresser et de vous conseiller en conséquence… Par exemple à un moment mes contractions involontaires ont commencé à trop se développer dans mes abdominaux au point de bloquer trop rapidement la respiration. Sans le conseil d’@Andros de travailler sur la détente y compris dans les abdominaux ma progression serait probablement restée bloquée…
Ensuite ce sont des trucs donnés par les utilisateurs de ce Discord qui m’ont fait faire de gros progrès. Tout d’abord, @Bolthorn m’a permis de rendre mes sessions bien plus simples comme il en témoignait. Pour être franc, la mise en œuvre du lubrifiant, la relaxation, la mise en place du masseur tout cela me semblait fastidieux et rendait la séance un peu sacrée. Quand on va faire une session et que la mise en œuvre peut sembler fastidieuse cela n’aide pas. J’ai donc appliqué sa méthode toute simple : Application du lubrifiant, mise en place du masseur, et démarrage de la relaxation en regardant un porno… La pratique régulière devenait alors bien plus ludique. Cela peut même encore se simplifier puisque qu’avec l’utilisation du beurre de karité j’ai l’impression que le lubrifiant injecté dans l’anus n’est plus complétement nécessaire…
@Gui m’a aussi beaucoup apporté par la description qu’il fait par le déplacement de bassin pour démarrer la prostate. Ma position de base est sur le dos pour mes séances. Gui expliquait qu’il fait tourner son bassin vers la gauche ou vers la droite pour changer la zone de contact entre le masseur et la prostate. Mine de rien cet exercice m’a permis de taquiner encore plus ma prostate. Quand on caresse légèrement ses bras avec le bout de ses ongles, cela créé un frisson agréable. Si vous restez au même endroit la sensation va progressivement diminuer. Mais si vous bougez la main, le frisson va se maintenir. En bougeant son bassin le contact sur la prostate change et du coup la caresse stimule encore et encore pour continuer à la faire réagir. C’est en alimentant encore et encore cette légère caresse tout en restant complètement détendu que la timide prostate finit par se dévoiler.
Le forum NXPL apporte beaucoup d’informations. J’ai néanmoins une préférence pour le discord où l’échange est direct et précis par rapport aux questions que l’on se pose. En tout cas cela confirme la richesse du contenu de l’ensemble pour nous aider dans ce cheminement…


@Andraneros
: tu disais :

Mais après avoir lu le dernier article publié par @adam « Témoignage : ma découverte en 5 jours de l’orgasme prostatique » je me dis que notre point de vue peut paraître loufoque à nos amis qui accèdent au plaisir prostatique aussi naturellement que ce lecteur du traité d’Aneros.

Certes, mais à la lecture des témoignages, j’ai l’impression que ce n’est pas une majorité. Ce qui est pour moi le plus important, c’est que quelque soit la facilité ou la difficulté, c’est bien de découvrir ces bienfaits, de se découvrir au final, de se réaliser. Au final, on oublie le reste.