#37628
bzobzo
Participant

je comprends ton enthousiasme, au point de changer de pseudonyme,
il faut l’avoir vécu dans sa chair,
vivre totalement son plaisir en mode yin, c’est quelque chose,
quelque chose de très spécial

une des grandes différences, c’est que tout le corps participe et dès le premier instant,
pas seulement dans les moments d’orgasme
et puis on a constamment cette extraordinaire sensation de se faire l’amour,
j’ose écrire qu’aucune autre manière de se donner du plaisir en solitaire,
crée autant cette sensation de vivre un acte sexuel

et puis il y a une telle variété de sensations,
c’est un vrai kaléidoscope, il suffit de promener ses mains,
de bouger ses hanches et tout le reste
et cela change constamment, constamment

cela fait plaisir de lire que tu as atteint ce stade
mais il n’y a pas de limites, n’oublies jamais,
tant que tu restes curieux, assoiffé d’explorer et que tu n’as pas froid aux yeux