#37733
Avataryaff
Participant

Merci à tous pour vos conseils ! @MikYo, @Caktil, @Andraneros !

Poursuite de l’aventure et 2 sessions depuis mon dernier message.

Lors de la 1ère (environ 1h30), encore de très belle vague de plaisir, plus intense. Je confirme que la position « chien de fusil » semble être celle qui me procure le plus de sensations. J’ai peut-être eu quelques contractions involontaires, d’intensité faible à moyenne. Difficile encore à dire.
Fait marquant : j’ai dû arrêter la session en raison du timing, et au moment du retrait de l’aneros, j’avais encore des vagues de plaisir juste avant. Une fois l’aneros retiré, mon corps tout entier a été pris de tremblements incontrôlables. Sans véritable plaisir, juste sensation étrange (mais non désagréable) de ne plus rien contrôler. Il m’a fallu quelques minutes de concentration sur ma respiration pour me calmer (je m’étais levé et ai dû me rallonger pour me calmer).

Lors de la 2ème session, vagues de plaisir très intense à la fin, toujours en chien de fusil, une main caressant / appuyant sur ma hanche. Pareil, peut-être quelques contractions involontaires, mais le plaisir était clairement là. Je sentais qu’il pouvait monter encore.

Quelques heures après chacune de ces 2 sessions, j’ai remarqué que lors de moments de calme, sans aneros, je pouvais ressentir de petites ondes de plaisirs, de même nature que lors des sessions. Et qu’en me concentrant (+ source d’excitation + caresse des têtons), je pouvais faire légèrement monter ce plaisir. Je me suis ainsi retrouvé à être excité, mais sans érection ! Rien à voir avec le niveau de plaisir ressenti avec l’aneros, mais très agréable tout de même. Est-ce cela qu’on appelle le « re-wiring » ? prise de conscience de ma prostate ?

Merci encore et à bientôt pour la suite !