#37807
AvatarNcls0
Participant

D’accord merci,
En lisant le forum et d’autres témoignagnes j’ai peut-être identifié deux choses qui pourraient m’aider.

Un problème au niveau de la lubrification : il est vrai que ma prostate doit être sensible puisque sans rien faire et en « do nothing » j’ai de bonnes sensations.
J’ai l’impression que je ne vais pas au-delà car justement l’Aneros n’est pas mobile et les sensations viennent seulement de l’appui de l’Aneros sur la prostate (ce qui est déja bien)
Je n’étais qu’au lubrifiant à base d’eau mais vais essayer le beurre de Karité

Deuxième point et je l’ai retenu grâce à un post : la respiration
Je me suis rendu compte que lors des montées en puissance du plaisir : j’ai tendance à « retenir ma respiration » et pousser avec la gorge comme pour faire redescendre les vagues qui montent (sans le faire exprès bien entendu)
Il faut que je travaille ma respiration pour laisser la sensation se diffuser. Je dois me crisper et à ce moment précis je ne suis plus détendu.

Il y a du boulot mais c’est productif … En tout cas le forum m’aide beaucoup à comprendre. Il faut vraiment prendre le temps de le lire.