#37854
AvatarRodward
Participant

Bonjour à tous

Aujourd’hui j’ai profité d’une matinée « libre » pour pratiquer une session … Qui a duré presque 2h30

Rien de très nouveau ou spécial, mais en soi cette session était assez particulière

Il est rare que je puisse en faire le matin, peu après m’être levé (Car le corps est encore totalement décontracté naturellement) en soit cela m’a permis d’être plus facilement à l’écoute de mon corps, qui a presque voulu passer le moment de décontraction (et demandait très rapidement en quelque sorte à ce que je le « laisse faire » en insistant assez) ce qui m’a permis d’atteindre le stade de plaisir habituel assez rapidement.

Pas d’évolution malheureusement, mais après un peu de temps j’ai ressayé de prendre l’eupho quelques minutes, et ai constaté à ce moment qu’il était petit à l’intérieur, et avait du mal à « striker » la prostate, mais quand il le faisait c’était un pur délice. Impossible malheureusement de reprendre le « stade » ou j’étais avec l’helix juste avant donc j’ai rechangé en cours.

Il n’a pas mis bien longtemps avant de se remettre au travail avec assez de force, mais je suis toujours dans une impasse au stade où j’en suis, j’ai réussi à ressentir les très fortes contractions involontaires amplifiant le plaisir, en laissant mon corps faire, mais après quelques seconds celui-ci se crispait comme à chaque fois, tremblait même au niveau des mains et des pieds, mais avait du mal à évoluer. J’ai donc essayé de me relâcher comme à chaque fois légèrement, mais cela a fait retomber les contractions et les sensations.

Je n’ai pas ré obtenu ces fortes contractions mais le plaisir en était tout de même très agréable, et je suis bloqué à ce stade encore et toujours où si je laisse mon corps faire, il se positionne et procure du plaisir tout seul, mais arrivé à un stade de plaisir important se crispe de plus en plus (je ne sais pas si je dois le laisser faire tout de même ou non, mais jusque là c’est comme ça que j’arrive à avoir du plaisir et à atteindre ces stades …) ou si je dois continuer à me relâcher, mais à chaque fois cela fait retomber les sensations … Qui ne reviennent que lorsque je laisse le corps prendre le contrôle encore.

En soit je ne fais jamais de « contractions volontaires », j’ai essayé un peu, c’était agréable à un moment mais cela avait du mal à prendre d l’ampleur, et je sentais que les réflexes du corps cherchaient à reprendre le dessus.

J’essaie de chercher l’équilibre parfait entre relaxation et libre expression du corps, mais c’est très compliqué. A la fin j’ai essayé, plutôt que d’être complètement allongé, de replier les jambes. Cela a été bien, mais une fois de plus en laissant le corps faire le plaisir devient de plus en plus intense, autant que le corps fait des choses bizarres… J’ai tout de fois réussi à sentir une onde de plaisir dans la jambe gauche, qui était totalement tétanisée et contractée via les contractions et plaisir … Et cette « montée » c’est bien entendu arrêtée lorsque j’ai relâché un tout petit peu.

C’est rare les grosses séances comme cela, mais j’ai beaucoup plus de « patience » et d’envie de continuer lorsque je ressens du plaisir et de très bonnes sensations comme cela !