#37862
bzobzo
Participant

passé de tellement bons moments au lit,
avec ma nouvelle façon de pratiquer qui se dessine,
je prend mes aises, je m’installe dedans,
mon corps commencent à trouver des nouveaux automatismes,
commence à bien adapter les mouvements, les gestes,
l’immobilité plus présente, tout cela commence à bien s’enchaîner

car forcément il y a un chambardement en cours,
les ondes prostatiques en tellement plus grande quantité,
exigent d’autres mouvements, d’autres gestes, d’autres rythmes,
plus de moments d’immobilité ou avec avec peu d’action apparente,
oh cela n’a encore rien à voir avec le fameux « do nothing »
mais comparer à avant, c’est beaucoup plus minimaliste déjà

en tout cas, avec cette séance d’une bonne demie heure au lit,
j’ai eu des preuves tangibles que ma pratique va prendre un sérieux tournant,
vers beaucoup plus de prostatique à nouveau,
j’ai connu quelques moments absolument uniques, comme j’en ai encore jamais connus,
assis, m’appuyant sur les bras derrière,
ce fut un tel flux d’ondes qui montait en moi tout de suite depuis mon bassin,
c’était confondant de finesse, de nuances subtiles et changeantes, tout en étant très très puissant,
cela avait la puissance d’un geyser tranquille, harmonieux et sensuel, vers le haut
la contraction provoquait d’abord la sensation de pénétration dans le bassin
mais elle se prolongeait immédiatement vers le haut, monter irrésistiblement en moi,
un flux persistant s’établissait ainsi, soutenu par les contractions,
comme une fontaine publique depuis mon bassin,
je dois dire que j’ai rarement connu des moments aussi délicieux,
c’était tellement ineffable ce flux,
mon mode yin s’est épanoui comme rarement, en quelques instants,
dans ma chair battait un papillon immense aux ailes déployées, chamarrées, luisantes

j’ai bien senti aussi les prémices d’orgasmes prostatiques en moi ainsi,
il me faut juste gagner en persistance,
les ondes prostatiques requièrent plus de temps pour bien éclore en tempête, pour bien faire décoller

mais en tout cas, ces moments assis, ont été uniques,
la pertinence de ma marche présente m’a été démontrée à 100%