#37868
bzobzo
Participant

je suis le plus heureux des hommes pour l’instant,
c’est tellement bon d’avoir quelque chose d’aussi intense, d’aussi riche,
qui permet de s’envoyer en l’air d’une façon aussi totale, à sa portée constamment,
aussi disponible, à tout instant, pour quelques instants ou pour de plus longues période,
assis aux toilettes, au lit, en train de pendre mon linge, cuisant ma viande, les patates,
devant mon ordinateur, etc
enfin partout, partout, partout, à tout heure

cela vous change un homme cela, un plaisir comme cela, à sa disposition,
pas juste un plaisir mais une aventure, une exploration de soi-même,
certains ont besoin d’aller jusqu’à dans la jungle ou en haut des montagnes
pour trouver le grand frisson,
moi je l’ai là dans ma chair,
et des territoires inconnus , sans cesse à explorer
et puis cette complicité avec mon corps, cette sensation d’être à l’unisson avec lui

pour en revenir au temps présent, je suis heureux donc
car en un temps record, je suis en train de réussir à faire faire un sérieux virage à ma pratique,
désormais redevenue essentiellement prostatique
mais malgré cela, les ondes des génitaux sont là aussi
et les deux dialoguent merveilleusement, s’allient splendidement,
j’espérais avec cette découverte, il y a quelque temps, le meilleur des deux mondes,
désormais il est vraiment à ma portée, je commence à y goûter

les orgasmes prostatiques se rapprochent, je le sens,
je suis plus statique mais en même temps, le mode liane lascive est toujours là,
plus efficace que jamais, désormais que je l’alterne avec des moments plus immobiles
où je travaille les ondes prostatiques plutôt
mais les amalgames entre les deux types d’ondes apportent une telle richesse complémentaire,
je suis ébloui quand je perçois toutes les nouvelles possibilités et perspectives qui s’ouvrent à moi,
finalement après plus d’un an de pratique essentiellement aneroless,
c’est maintenant seulement que je vais pouvoir commencer à goûter à du plaisir massivement prostatique,
ce que j’avais développé, c’était avant tout grâce aux génitaux,
même si la prostate collaborait aussi intensément
mais là ça va être différent, la prostate redevient le principal moteur
je suis très excité de voir en mode yin la forme ce que ces orgasmes prostatiques vont prendre