#37884
filoufilou
Participant

Bonjour Caktil
Même rares les sensations que tu as ressenties au niveau de l’anus existent et donc doivent être reproductibles. Mon désir de plus de sensations me pousse à vouloir les connaître. Ma fougue entraîne une déception irraisonnée. Je vais continuer à utiliser les peridise et voir si ma sensibilité anale progresse vers un nouveau plaisir. En attendant ma prostate les apprécie et moi j’en profite!
Bonjour Pasm
Ma pratique devient addictive pour la raison inverse de la tienne. Tu as eu l’immense joie de connaître l’orgasme prostatique après 2 mois de pratique. Moi il m’a fallu des années de persévérence, de doute et d’envie pour y parvenir.
Maintenant la félicité me gagne à chaque séance et je veux en profiter un maximum d’autant plus que je ne suis plus de la première jeunesse et que le temps passe vite.
Je n’ai pas d’inqiétude quant à une addiction à cette pratique car elle ne se fait pas au détriment de ma vie ordinaire. J’ai tous les soirs, dorénavant, mon moment à moi d’un merveilleux plaisir, avec masseur où A less et ça me remplie d’allégresse.
C’est ce que nous méritons tous et que je te souhaite.
Bonjour Andraneros
Comme toujours ta réflexion est d’or! Moi je aussi je suis très sensible et peut-être est-ce une raison des difficultés que j’ai rencontrées, puis de cette boulimie de jouissance qui me tient maintenant?