#37885
CaktilCaktil
Participant

Bonjour à vous amis anerostier,

Oui, je pense que cette activité peut être addictive. Comme toute activité qui procure du plaisir. Manger, le sexe, et bien sûr les drogues comme le tabac, l’alcool, le cannabis, etc.
J’aurais beaucoup de mal à me passer des plaisirs prostatiques maintenant que je les connais. Mais tant que la vie sociale ou la santé ne sont pas affectées, il n’y a pas de problème pour moi. Même si je pratiquais tous les jours (ce que je ne fais pas), je n’y verrais pas de problème.

Il est vrai que des fois je me suis fait la réflexion que je ressemblais aux opiomanes que l’on voit dans Tintin et le Lotus bleu 🙂… Quand je suis couché sur le côté, dans mon lit, en train de malaxer un peu de beurre de karité avant de lubrifier mon masseur…

Nous avons probablement tous eu un moment d’addiction quand nous avons découvert la masturbation à l’adolescence, mais très peu ont eu des problèmes à cause de ça.

Profitons à fond de cette merveille de la nature !

Bon cheminement à tous, prenez soins de vous.