#37891
bzobzo
Participant

l’interaction entre les deux types d’ondes, génitales et prostatiques
devient de plus en plus incroyable,
générant tellement de nouvelles nuances, de nouveaux coloris, sans cesse,
c’est comme si j’injectais tour à tour de puissants jets, tantôt de l’un, tantôt de l’autre,
il y a un moment, des sensations uniquement génitales ou prostatiques,
puis comme le jet suivant de l’autre type arrive,
il y a un amalgame entre les deux qui se fait
et là, alors plein de trucs sortent du chapeau du magicien dans ma chair,
quand les deux types d’ondes, désormais à jets puissants, précis, se mélangent,
cela donne toutes sortes d’alliages momentanés tellement délicieux à vivre

ah oui, je voulais des orgasmes prostatiques,
eh bien maintenant j’en ai, oh pas vraiment la même chose
que ceux que j’avais dans le temps, en mode yang,
néanmoins ils sont là, de plus en plus puissants, de plus en plus submergeant

comme ma pratique a pris un nouvel essor, en quelques jours à peine,
maintenant que dans ma pratique aneroless, je peux y injecter autant d’ondes prostatiques que je veux,
c’était déjà le cas avec les ondes génitales,
cela donne tellement de possibilités à chaque instant

c’est nouveau pour moi de fonctionner plutôt de manière nettement plus minimaliste,
j’ai l’impression de stocker des énergies, de les compresser au maximum
et puis soudain de les libérer,
cela part de tous les côtés,
cela rebondit dans toutes les directions comme des boules de billard folles

plus que jamais je peux faire cela de plus en plus n’importe où
en bougeant à peine par moments ou imperceptiblement,
juste un petit mouvement de balancement langoureux du bassin
que personne ne peut remarquer, ajoutée à une contraction du périnée
et déjà il y a le feu partout en moi,
comme c’est bon tout çà, divinement bon tout çà