#37903
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @Buzzi,

Mes sessions sont maintenant des moments de plaisir,

Je suis particulièrement heureux de lire ce que tu nous écris.

je suis allé dormir dans l’autre lit tout seul.

Est-ce à cause de ta session ? L’intensité de ton plasir devient-elle si forte que tu ne contrôles plus ni tes gémissements ni tes convulsions?

Pour ma part je sens le plaisir au niveau de me crisper, de sentir quelque chose dans le dos et avoir l’impression de plier mon dos, mais je ne sens pas encore cette boule se durcir. Cela m’est arrivé à quelque rare reprises et même en me focalisant dessus, je n’arrive pas forcément à sentir l’aneros frotter contre ma prostate.

Ton expérience ressemble à la mienne. J’ai d’abord été de plus en plus envahi par mon plaisir avant de prendre conscience des micro-mouvements de mon masseur et de la présence charnelle de ma prostate. Tout s’est mis en place peu à peu, mais dans ordre différent de ce que vivent les autres.

Je sais que je dois continuer à me relaxer d’avantage et j’essaie vraiment mais cela viendra quand ça viendra.

Je n’ai rien à ajouter, tu le sais déjà. Bon cheminement @Buzzi.