#37911
AvatarRodward
Participant

Bonsoir !

Aujourd’hui peut être un petit déclic …

En effet je m’étais préparé et avais commencé une session « comme d’habitude », relaxations, premières petites montées de plaisir, stagnation etc …

Au bout de 30-40min, alors que j’avais une première « retombée » des contractions / sensations et que je me laissais aller au rythme de mon corps, j’ai été surpris après un certain temps de constater que mon corps avait changé de plan … (ou que je n’avais pas constaté avant), et que les contractions étaient très centrées dans les muscles sur le bas de l’anus.

(Ce qui m’a choqué, c’est que j’ai pris conscience, c’est qu’en fait les contractions que je faisais ou autre, j’étais persuadé et inconsciemment convaincu qu’il s’agissait des muscles comme je l’appelle « ‘en haut du bassin », les muscles comme si on se retenait d’uriner. Et que là, c’était les muscles en bas de l’anus, qui se mettaient en marche involontairement !)

Je me laisse aller donc, je sens très rapidement une forte envie d’uriner, possiblement possible en été où il faut beaucoup boire et tout, mais une petite question dans ma tête me demandait si c’était bien cela … Je ressens des sensations différentes, plus subtiles et diffuses…

Je me lève après peu pour aller aux toilettes, et me recouche en essayant de me focaliser sur ces muscles spécifiques.

Les sensations sont très différentes en effet, assez indescriptibles, mais après un moment je ressens encore certains membres de mon corps se « crisper » et tendre progressivement et involontairement, cependant … En temps normal lorsque je me relâchais un petit peu, cela relâchait aussi les muscles et sensations … Et à ma grande surprise, j’étais totalement relâché, et pourtant ces tensions physiques étaient toujours présentes !

A un moment j’étais tellement relâché qu’il était difficile d’être conscient des sensations, mais à un moment j’ai senti mon bassin faire des mouvements légers, mais significatifs. En effet, il faisais des mouvement / rotations de petits cercles qui devait faire bouger l’aneros et donner un peu de plaisir. Cela m’a fait tilter à la référence du corps qui se fait l’amour tout seul, j’avais l’impression que c’était ça, mais en un peu timide ou plus faible que ce que j’avais imaginé.

Un peu plus tard, très progressivement et assez lentement, j’ai ressenti des contractions assez fortes, et progressives avec du plaisir durant de longues minutes … Avant qu’elles ne retombent que je conclue ma session sur ces nouvelles sensations délicieuses.

Maintenant que je vous écris cela, je me rend compte que je contractais peut être les mauvais muscles, et au lieu de contracter les muscles comme si l’on devait se retenir d’uriner, il fallait contracter ceux du bas de l’anus comme si l’on se retenait d’aller à la selle ou de lâcher un gaz … J’expérimenterai cela avec plaisir la prochaine fois !