#37946
bzobzo
Participant

à côté de mes micro-séances si délicieuses,
bien intégrées dans mon quotidien, pimentant mes instants régulièrement,
je viens de découvrir une autre possibilité de forme brève à pratiquer,
le shot d’énergie prostatique, une trentaine de secondes maximum,
juste un petit verre d’énergie pure, concentrée à 100%, à ingérer cul sec

cela monte d’en bas comme un coup de canon au ralenti mais accélérant, accélérant,
cela racle tout sur son passage comme une gorgée de tord-boyaux,
cela monte de plus en plus vite, cela éclate, cela se disperse, cela frotte, cela mord,
cela ne dure pas plus de quelques secondes
mais comme on le sent passer…

une contraction soudainement aussi fort que possible tout en me détendant adéquatement, pour démarrer cela,
maintenue, relâchée éventuellement fugacement pour re-presser aussitôt aussi fort que possible encore,
plusieurs fois éventuellement en rapide succession
comme quelques rapides et puissants coups de pompe pour amorcer le jus,
avec l’idée de faire monter le plus possible de fracas délicieux dans ma chair,
d’imbiber autant que possible d’étoiles soyeuses, mon cerveau

c’est au fond l’équivalent prostatique de mes micro-séances en mode liane lascive