#37961
filoufilou
Participant

@andraneros
Oui j’accompagne chaque pression d’une contraction anale soit 140. A 71 ans ce sera 142 et ainsi de suite…
Pour la masturbation la durée dépend de mon envie, avec plusieurs approches de la limite fatidique. Quand le point de non retour est atteint et que je sens les prémices du plaisir je contracte mon périnée et j’arrête de respirer, ce qui a pour effet d’éviter l’éjaculation. Parfois un peu de précum s’écoule. Parfois le processus est trop enclenché et j’éjacule malgré le contraction du périnée. Mais ce n’est pas le but recherché. Le plaisir éjaculatoire ne m’est plus indispensable maintenant que ma prostate est si merveilleusement PERFORMANTE!

@bzo

Ces progrès je te les dois et je t’en remercie de tout cœur.