#38022
AvatarNcls0
Participant

Bonjour @Andraneros et @Caktil

Concernant le lubrifiant, j’utilise actuellement du lubrifiant classique à base d’eau mais je vais essayer dans le week-end le beurre de karité pour voir la différence.

Nouvelle séance : exactement la même que la précédente, j’arrive à attiser des braises à plusieurs reprise mais ne parvient pas à allumer le feu. Je précise que je ne suis pas déçu car ce n’est plus mon but principal, j’ai enfin compris que ça viendra quand ça viendra. Quand bien même, ces séances m’apportent relaxation et me permettent de m’accorder un moment de repos, déconnecté pour moi et moi seul.

Cependant, plusieurs questions me viennent en tête, j’imagine que la réponse dépend de tout un chacun mais vous pourrez peut-être m’aiguiller.

1)
D’abord concernant le focus de mon esprit. Dois-je réellement ne penser à rien ( je m’endors 1 fois sur 3 en faisant ça c’est terrible) ou bien essayer de connecter mon esprit aux sensations afin de les « attiser » par le fait d’y penser et de s’y connecter. J’avoue ne pas savoir vers quelle voie m’orienter.
Les sensations sont de toute façon très fouillies pour le moment : des fourmis dans les mains et les pieds, une chaleur au niveau de la tête et du bas ventre, des légères chatouilles au niveau de la prostate, de petits tapotements au niveau des testicules et picotements au niveau du gland, le battement de mon coeur qui envahit mon corps etc etc … Je reçois des signaux de partout en même temps c’est compliqué à démêler tout ça.
Dois-je concentrer ma pensée sur une sensation particulière, toutes en même temps ou aucune ?
2)
Les contractions involontaires :
Très difficiles à identifier. Parfois j’ai l’impression d’effectuer les contractions alors que pas du tout. Parfois j’ai l’impression qu’elles sont involontaires alors que je les provoque.
J’essaie d’oublier ces contractions dès lors qu’elles semblent involontaires pour libérer mon esprit de cette contrainte mais pas facile. Ou alors je les oublie, puis l’instant d’une demi-seconde j’y repense contracte les bloque et les arrête. Ca me coupe à chaque fois dans mon élan.
3)
Il peut m’arriver d’avoir des montées graduelles de chaleur et de vagues de plaisir sans sentir que je contracte. Mais je peux également ne pas sentir grand chose et pourtant avoir des contractions involontaires très puissantes et des gémissements qui sortent sans demander l’autorisation.
Est-ce plusieurs types d’expression du plaisir ou à terme les deux vont se mélanger ? COntractions fortes et cris + sensation de chaleur et plaisir diffus, les deux mélangées ?
Cela dépendrait-il du niveau d’excitation au moment de la séance ?

J’espère ne pas être parti dans tous les sens et vous remercie par avance.
Bon cheminement à tous