#38277
bzobzo
Participant

une première séance au lit,
un bon quart d’heure pour m’échauffer, me mettre en train,
dans ma pratique en mode yin aneroless, avec mix d’ondes anales, génitales et prostatiques
qui est sur le feu, à cuisson lent, vers sa version 2.0,
ses spécificités ces derniers temps, se sont tellement accentuées,
la variété des nuances tellement encore plus riche,
la volupté toujours plus ineffable, tellement emplissant de soie chaude tout mon être

cependant ainsi, j’ai du aussi me rendre à l’évidence,
autant une infinité de variantes, de richesse à déguster, semblent s’offrir à moi à chaque instant
avec cette nouvelle version de ma pratique qui se met peu à peu au point,
autant je sais désormais avec certitude aussi ce qu’elle ne pourra jamais m’offrir,
les orgasmes prostatiques, les super O, ne me viendront jamais ainsi,
quand bien même, je pratiquerai 100 ans,
or j’ai envie, moi, de retrouver cette manière d’aller chercher du plaisir extrême en moi,
cette nostalgie s’est éveillée irrésistiblement
et puis c’est un magnifique défi aussi,
de raviver et d’exploiter durablement une compétence si riche, si puissante

j’ai envie de développer en fait toute une palette de pratiques avancées en solitaire,
bien sûr ma pratique en mode yin avec mix des trois types d’ondes dans le bassin
plus tout le corps contribuant généreusement aussi,
restera toujours ma pratique principale,
cependant je veux avoir à côté des autres façons de m’explorer,
d’aller chercher des sensations superbes avec la complicité de mon corps,
la montagne a toutes sortes de versants,
pourquoi ne pas aller l’explorer par d’autres aussi?

avec cette idée en tête,
j’allais sortir le masseur de sa boîte quand mû par une soudaine inspiration,
j’ai juste arrêté de bouger, écarté les cuisses et ai commencé des contractions en aneroless,
j’ai tout de suite eu beaucoup, beaucoup, de plaisir, de très très bonnes sensations
ça c’est en fait bien mieux passé qu’avec le masseur, bien bien mieux,
je me suis tout de suite dit, que c’est ainsi que je devais d’abord y aller,
que c’était très très prometteur

donc pour l’instant je vais laisser le masseur dans sa boîte
et me lancer en pur prostatique en aneroless,
je suis tellement excité à cette perspective,
avanti, full speed ahead, adelante!