#38711
bzobzo
Participant

quelques heures plus tard…

à force de rouler ma bosse, euh non, mes couilles entre mes cuisses,
à un moment donné, comme cela faisait 5,6 jours que je n’avais plus éjaculé,
j’ai senti les prémices,
mon corps a commencé à avoir des spasmes tandis que comme des chevaux au galop
semblaient s’annoncer dans le lointain

les spasmes devenaient de plus en plus fort
et le tumulte des sabots de plus en plus puissant dans mes entrailles,
comme cela venait lentement, irrésistiblement,
je ne sais pas à quel moment réellement le sperme a commencé à être éjecté
et combien de temps cela a duré
mais l’orgasme en tout, s’est bien prolongé pendant au moins une minute et demie à deux minutes,
tout mon corps secoué, des vagues immenses me traversant,
quelle merveilleuse puissance,
comme c’est bon, comme j’aimerais resté ainsi pour des heures,
habité par tant d’intensité ineffable

je me suis endormi d’ailleurs immédiatement,
je semblais drainé de toute énergie, vidé,
comme c’était bon