#38767
bzobzo
Participant

tu as déjà une sérieuse complicité avec ton corps
sinon tu ne serais pas parvenu à obtenir cette séance délicieuse que tu as décrite au-dessus
mais tu en as peut-être pas encore suffisamment conscience

pour encore l’accentuer,
il faut éteindre ses pensées quand on est en action pour pouvoir toujours mieux écouter ce qui se passe,
pour pouvoir entendre toujours mieux son corps,
ainsi pendant de longs moments durant la séance, notre corps peut envahir notre tête
et nous-même, nous avons la sensation d’envahir tout notre corps,
d’être devenu tout notre corps,
de réfléchir avec notre bassin, nos jambes, nos bras, notre sexe, notre prostate

ainsi aussi on peut suivre son désir sans dévier d’un pouce, au plus près,
comme si on avait saisit l’aileron du dauphin
et qu’il nous entraîne à sa suite dans les profondeurs

fais confiance à ton corps, ne pense plus, juste écoute ton désir
et laisse-toi entraîner,
au bout d’un moment, c’est comme si tu fondais avec ton cerveau dans ta chair, que tu étais partout dedans,
vivant l’instant en même temps partout dedans,
percevant tout ce qui se passe partout là où cela se passe
et pas juste dans ta tête