#38818
AvatarBuzzi
Participant

Bonjour à tous et encore mille merci pour vos commentaires et vos remarques précieuses. Merci @bzo pour tes remarques et la clarification. Pendant longtemps, j’ai caché cette partie de moi. Il y a encore quelques petites années, prendre du plaisir en portant des combinaisons de ski, des justaucorps, des combinaisons de plongée et des harnais pouvait me gêner et pendant bien longtemps j’ai caché cela à tout le monde et je pensais que quelque chose n’était pas normal chez moi mais voilà, je n’ai jamais réussi à m’en passer. Lorsque j’étais jeune et encore aujourd’hui, je suis très attiré par les combinaisons de ski de la marque quechua (je ne sais pas pourquoi), j’adore la forme, la couleur et la matière. J’adore en porter mais j’adore également voir des femmes en porter. Cela a toujours été ainsi et c’est exactement la même avec les autres vêtement et les harnais de parachute (sans doute la chose que je préfère d’être suspendu dans le harnais)…
Aujourd’hui et grâce à ma femme, je vis beaucoup mieux ce côté là de ma personne car je l’accepte et je me dis même que j’ai de la chance de pouvoir prendre du plaisir ainsi, rien qu’en portant des vêtements ou en étant suspendu dans un harnais. Petit passage sur mes fantasmes et fétichismes qui vous permettra peut-être de mieux me cerner.

Je peux maintenant revenir au sujet principal car depuis mon dernier passage il y a du nouveau et les sessions sont de plus en plus plaisantes. Une session qui fut vraiment marquante est sans doute cette session où comme à notre habitude avec ma femme, je m’amuse avec mon jouet pendant qu’elle lit son livre allongé à côté de moi. Sauf que cette fois-ci (il a fallu attendre assez longtemps pour que les sensations deviennent importantes) le plaisir est monté encore plus haut et ce fut la première fois que je pousse des vocalises exprimant le plaisir que je ressentais à ce moment là. Ma femme m’entendant ainsi fut soudain excité et nous avons pu faire des calins comme jamais nous en avions fait auparavant. Ce fut très plaisant (même si le plaisir ne provenait plus de la prostate car ma femme aimant me caresser le sexe…il y a encore du boulot la dessus).
Depuis ce jour, j’ai pu faire deux sessions dont une qui date d’hier fut plaisante et même très plaisante à des moment et j’ai pu ressentir encore mieux ma prostate, le plaisir provenant du frottement de l’aneros contre ma prostate allant jusqu’à faire des chatouillis de plaisir dans le dos. Depuis ton conseil bzo, je me focalise beaucoup plus sur le plaisir ressenti et cela fonctionne mieux même s’il m’arrive de temps à autre de partir dans mes fantasmes (comme imaginer ma femme et moi sautant en parachute) qui a pour effet de relancer la machine si je ressens moins de plaisir avant de me re-focaliser sur le plaisir ressenti.
Donc il y a du mieux, j’ai l’impression que mon plaisir gagne en puissance suivant mes sessions. Même si ce n’est pas encore le big O car il y a des moment où j’ai pu sentir un truc vraiment grand pointer le bout de son nez avant de disparaitre. Cela me laisse imaginer le plaisir énorme, intense que l’on peut vivre via la prostate.
Déjà impatient de pouvoir faire une nouvelle session aneros pour aller encore plus loin… enfin si mon corps et l’aneros en décide ainsi car maintenant j’ai bien compris que ce n’est pas moi qui décide.

A bientôt pour le récit de mon aventure prostatienne et bon cheminement à tous.

Buzzi