#39012
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonsoir @hpb12,
Tu écris :

il m’est difficile de savoir sur l’instant quelle attitude adopter à ce moment là pour aller plus loin dans le plaisir.

C’est naturel. Ces réactions et la perception que tu en as sont nouvelles. Cette nouveauté est perturbante. Ni ton organisme ni ton esprit ne savent quoi faire. Ils ont besoin de temps pour s’adapter. C’est en ce sens qu’une pratique régulière t’aide à progresser même si chaque session en elle même peut te sembler frustrante.

Tout le long de ton cheminement, ta progression consiste à ramasser de nouvelles pièces d’un puzzle et à les assembler. Cet assemblage se fait souvent à ton insu. Pendant des jours tu as les pièces, tu les tourne dans tous les sens, mais tu ne parviens pas à les emboîter les unes dans les autres. Un matin ou un soir selon l’horaire de tes sessions tu t’aperçois que c’est fait. Tu as franchi une étape. C’est alors que tu ramasses de nouvelles pièces et que le cycle recommence…

J’ai un peut tout essayé, continuer à développer des pensées érotiques, me focaliser sur la respiration ou encore faire le vide mais j’ai toujours des pensées parasites.

As-tu essayé de te concentrer sur cette sensation avec l’idée de simplement l’accepter, de renoncer aux tensions qui peuvent se manifester à ce moment plutôt que de penser technique de respiration ou de vouloir « faire le vide » dans ton esprit ?

une sensation fugace m’a traversé au niveau de l’anus [… ]
Qu’en pensez vous ?

C’est excellent et ce n’est que le début.

Auparavant je n’ai jamais été tenté par cette stimulation lors de mes rapports classiques et ça ne m’a jamais vraiment excité.

J’étais comme toi. J’avais deux minuscules organes qui ne me servaient à rien sexuellement parlant.

Avez vous eu besoin d’une période d’éveil avant de percevoir du plaisir de ce côté là où étiez vous sensible des le départ ?

La sensibilité de mes tétons est apparue très progressivement (je répète que tout mon cheminement a été très lent) à ma grande surprise. J’avais lu des messages sur les forums qui mentionnaient ce phénomène mais n’avait rien pu provoquer par action volontaire. J’ai d’abord constaté qu’ils devenaient sensibles à la stimulation, puis que cette sensibilité augmentait et déclenchait des « ondes » sur ma zone prostatique. Cette réaction n’a fait que s’amplifier parallèlement à mes progrès en matière de plaisir prostatique. Je n’ai fait qu’accompagner cette évolution en caressant mes pointes de seins de plus en plus systématiquement sans en être à l’origine.

Aujourd’hui mes pointes de sein sont devenues bien plus sensibles que celles de ma femme et leur stimulation provoque des réactions prostatiques fortes. A l’improviste la stimulation de mes tétons lance des éclairs d’excitation prostatique et sexuelle même en dehors de tout contexte érotique. Pendant une session de massage prostatique cette stimulation amplifie le plaisir que je suis en train de vivre ou lance de nouvelles explosions orgasmiques.

Je pense que tu as eu l’occasion de lire tous les messages du forum qui abordent cette question. Si tu n’en a pas encore eu le temps tu peux taper « tétons » dans la zone de recherche de la page « Sujets » (topics) et avec Windows tu fais « Control » + « F » pour surligner toutes les occurrences. Au moment où j’écris ce message il y a 403 messages qui parlent de t »étons ». ! Le plus ancien écrit par @helix47 date de janvier 2014.

Bon cheminement @hpb12.