#39073
bzobzo
Participant

je crois que je vais arrêter d’écrire dans ce fil pour un temps,
peut-être définitivement

s’il est vrai que j’écrivais essentiellement pour mon plaisir parce que j’ai toujours aimé l’écriture,
construire un texte, même de quelques lignes,
c’est un peu comme construire une maison, ou du moins, soyons plus modeste, plus précis aussi,
une cabane, un abri temporaire, dans le cours du temps,
il y a une architecture, en tout cas une sorte de plan général qui se dégage
au fur et à mesure que sortent les mots,
des fondations à peaufiner, des murs à élever, des pièces ou au moins une pièce, où vivre quelque temps, etc

ces textes me permettait d’allier ma passion pour les mots, les phrases
à une autre passion qui me tient au coeur, aux tripes, au sexe, ces dernières années,
qui m’est devenue chère, vitale, essentielle,
qui me fait progresser, me permettant de me découvrir toujours plus, de m’explorer, de repousser mes limites,
et j’ai la faiblesse de le croire, qui me rend meilleur par bien des aspects
et qui aussi, ne l’oublions, pas, soyons prosaïque,
rassasie ma chair au quotidien, assouvit mes besoins sexuels,
cette pratique que j’ai découverte comme la plupart qui s’égarent par ici, grâce à ce forum,
même si depuis, je me suis éloigné complètement de la façon décrite dans le Traité

donc s’il est vrai que j’écrivais surtout pour moi-même,
néanmoins, j’espérais aussi avoir un dialogue régulier avec des gens ayant le même genre de pratique que moi,
des personnes, disons, visant une sorte de plaisir au féminin dans leur corps,
sensations en mode yin, pour faire court,
pendant certaines périodes, le forum a été fréquenté par quelques autres ainsi motivés et mus
et je pouvais échanger avec eux, j’espérai que cela durerait,
j’ai attendu un bon bout de temps, espérant au moins des visites de temps à autre,
mais non

j’ai l’impression d’être dans un cul de sac désormais par ici,
de lancer mes textes dans le désert,
le vent les emporte, le sable les englouti peu à peu,
aussi malgré la petite satisfaction, bien réelle et qui va me manquer, d’écrire mes petits textes,
je vais mettre en pause, voire stopper définitivement

mais je vais continuer à lire tout de même et éventuellement répondre à des messages,
bon en même temps, je ne sais pas si je vais tenir le coup longtemps sans eux (mes textes)
car je me vois mal m’inscrire sur un forum de littérature
et leur balancer mes textes sur ma pratique en solitaire,
on va voir, je ne m’interdis rien,
voir même déjà de pondre à nouveau des messages dans ce fil dans quelques jours,
il faut en tout cas que je vois quelque temps comment cela se passe sans