#39100
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @verlestoiles,
Il y a presque quatre mois tu écrivais déjà :

Les sessions en A-less ne sont pas en reste non plus. Je pratique très régulièrement, le soir, avant de m’endormir, une série de contraction et cela déclenche quasiment systématiquement des petits orgasmes. La tentation de venir stimuler mes tétons est grande, mais je profite de ces sessions pour justement essayer de faire sans et voir ou cela me mène. Dernièrement, en soirée, j’ai démarré une séance en A-less avec l’envie de vivre les mêmes sensations qu’avec un masseur. Cette session fut une belle réussite avec des beaux orgasmes amples et bien étendus sur le corps. [… ] Les deux courbes orgasmiques, celle avec masseur et sans se suivent, sans se rejoindre totalement pour l’instant et poursuivent leur ascension vers les étoiles.

Je suis heureux de lire que, malgré un environnement familial un peu moins favorable, tu continues ton cheminement sans masseur. Est-ce que tu penses que la progression de ton cheminement sans masseur se poursuit, comme tu le notais à l »époque :

Les deux courbes orgasmiques, celle avec masseur et sans se suivent, sans se rejoindre totalement pour l’instant et poursuivent leur ascension vers les étoiles.

La modification des conditions dans lesquelles tu poursuis ton cheminement prostatique ne semble pas affecter tes nouvelles capacités orgasmiques. C’est le signe que la transformation de ta sensualité. est désormais profondément enracinée en toi. C’est magnifique.

J’espère que ta femme, avec ton aide et du temps, va pouvoir effacer les doutes qui la rongent afin de s’ouvrir à son tour à l’idée de développer sa sensualité en toute liberté à tes côtés.

Bon cheminement @verlesetoiles, bon cheminement à ta femme.