#39177
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonsoir @paul56, en constatant le rythme irrégulier de tes extases orgasmiques tu nous dis :

C’est assez frustrant !

Je te comprends mais il me semble que de nombreux débutants aimeraient être en situation de ressentir la même frustration. Il y a à peine trois semaines tu nous disais avoir fait 26 sessions depuis la fin du mis d’août. Tu as deux mois de massage prostatique sous la ceinture, au sens propre comme au sens figuré et tu écris ce midi :

je viens d’avoir une série de super O en aneroless.

Et tu as eu besoin de te masturber, jusqu’à l’éjaculation je suppose,

pour redevenir « normal »

Je pense que de nombreux amis aimeraient ou auraient aimé ressentir eux aussi de la frustration pour la même raison. @bzo t’a apporté une excellente réponse. Tu fais partie des hommes qui répondent superbement à l’éveil de leur énergie prostatique, sexuelle ou vitale. Tu es dans une situation où tantôt l’extase orgasmique t’échappe complètement, tantôt elle te submerge à te faire peur. Ta situation n’est pas rare sur les forums et selon mes lectures elle évolue le plus souvent très favorablement.

Ton organisme va s’habituer à supporter et à te laisser apprécier une jouissance aussi profonde. Cette adaptation aura pour effet de réduire et vraisemblablement de faire disparaître ces « périodes réfractaires ». Etre devenu capable de vivre en si peu de temps des moments avec autant d’intensité orgasmique est un choc violent pour ton organisme. As-tu pensé à pratiquer une forme de méditation entre tes sessions pour t’aider à retrouver de la sérénité ? En attendant sois patient, sois heureux de ce que tu es devenu capable de vivre.

Bon cheminement @paul.