#39181
bzobzo
Participant

Hier, j’étais à mon atelier j’ai une grande porte à 2 battants
J’avais ouvert un battant et le vent s’engouffrer dedans
Je sentais l’air sur mes jambes
J’ai eu une envie, j’ai baissé mon pantalon pour sentir le vent
un peu frais sur mes jambes, passer entre mes cuisses
tout en caressant mes tétons c’était jouissif. Un moment simple avec soi même

en relisant ton dernier texte, je me rends compte
que ma pratique est devenue trop tributaire des caresses, des contractions,
des mouvements, des gestes, lascifs
alors que des moments comme tu décris, j’en ai vécu aussi régulièrement avant,
beaucoup plus que ces derniers temps

en parallèle à cette pratique désormais bien établie qui est devenue ma principale,
quasi exclusive en fait,
je vais essayer de retrouver des moments plus tantriques,
des moments différents d’accord vibrant avec mon corps, avec d’autres types de déclencheurs