#39393
AvatarMonteFalco57
Participant

Bonjour à vous tous,

Anthony, 31ans, célibataire. Après un an passé à utiliser des stimulateurs prostatiques vibrants tous plus inefficaces les uns que les autres, j’ai commencé à désespérer de connaître un jour l’orgasme prostatique. Jusqu’au jour où, m’étant renseigné sur la bonne marche à suivre, je tombe il y a environ deux semaines sur le merveilleux traité d’Aneros. Et là, quelle ne fut pas ma surprise en constatant que je ne m’y prenais absolument pas de la bonne façon. Moi qui pensais que la stimulation de la petite glande se faisait au moyen d’un mouvement de va-et-vient, j’ai été plus que désarçonné. C’est donc ainsi que j’ai fait l’acquisition, voila une dizaine de jours, d’un Aneros Helix Trident et que je me suis mis en quête du Graal. La première séance ne fut pas une grande réussite car dans mon empressement, j’avais mal appliqué les conseils prodigués dans le Traité. Mais dès la deuxième, j’ai pu avoir une aperçu du potentiel immense de la prostate. J’ai éprouvé des sensations assez inédites et puissantes qui m’ont emmenées plus loin que je n’avais jamais été jusqu’à présent. Depuis, j’enchaîne les séances au rythme d’une tous les deux jours et je parviens à chaque fois à ressentir ce bouillonnement interne mais j’ai l’impression d’avoir atteint une espèce de plafond au-delà duquel je n’arrive pas à aller. Mais j’ai conscience de n’en n’être qu’à mes débuts et j’ai hâte de partager mon expérience avec vous.