#39496
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonsoir @Paul2072,

L’urologue m’a posé plein de questions dont ces deux la,Saviez ou se trouve exactement votre prostate ? et savez vous à quoi elle sert ?,

Le mien ne m’a jamais posé ces questions à l’époque. S’il l’avair fait et s’il avait mentionné dans sa réponse que la prostate pouvait être une source de plaisir j’aurais peut-être pu faire l’expérience du plaisir prostatique 10 ans plus tôt !

j’ai répondu non comme un idiot,

Non je ne suis pas d’accord. En aucun cas comme un idiot, seulement comme tout le monde ou presque.

un tonneau qui tourne

Quel est cet engin de torture médicale ?

c’est pas évident de se vider la tête d ‘essayer de respirer ,de penser à rien tout en pensant au traité,

A part quelques exceptions je pense que nous sommes tous à peu près aussi désemparés à l’occasion de notre ou de nos premières(s) fois. Ce n’est pas évident de se détendre profondément et de rester sexuellement excité. Ce n’est pas évident de respirer de façon inhabituelle tout en se concentrant sur des sensations qu’on ne sait pas reconnaître. Ce n’est pas évident de faire des contractions parfaitement dosées tout en ayant un « masseur » enfoncé dans l’anus et le rectum. Ce n’est pas évident de faire une session de « masturbation prostatique » en oubliant complètement le seul déclencheur d’orgasmes qu’on connaît, notre pénis. Et en plus il faut combiner tout ça avec la plus grande délicatesse…

A mon avis votre première session est tout à fait normale. Si on regarde les témoignages de nos amis qui vivent aujourd’hui régulièrement des sessions tout à fait orgasmiques, la majorité a commencé comme vous. De ce point de vue vous avez bien commencé.

Votre deuxième session montre toute l’utilité de la première. Sans en être conscient sur le coup vous avez en fait beaucoup appris et votre inconscient a su utiliser cette première expérience pour vous aider à mieux profiter de la deuxième. @bzo vous donne de très bons conseils. Le traité d’Aneros est un guide précieux qui vous donne tous les repères pour avancer dans la bonne direction. Mais c’est vous qui tracez votre route à partir des repères.

Le grand intérêt de votre deuxième session est que votre corps vous a donné la preuve que vous êtes sensible à l’action du masseur. Tout le reste viendra avec de la pratique et de l’application. Il me paraît clair que vous pouvez être confiant dans votre progression. Mais votre confiance sera d’autant mieux récompensée que vous serez patient et que vous saurez apprécier chaque micro sensation, micro progrès à sa juste valeur.

Votre éjaculation peut s’expliquer par l’excitation ressentie avec vos premières sensations prostatiques et la fébrilité que vous éprouviez sans doute pendant cette session. Ne soyez pas déçu, au contraire soyez heureux d’avoir si bien réagi à l’action du masseur sur votre prostate.

est ce que les membres experts sont capables de choisir entre un orgasme éjaculatoire ou sec ?

Je ne saurai pas répondre à cette question. Je n’ai jamais eu d’orgasme éjaculatoire à partir de la seule stimulation de ma prostate.

Bon cheminement @Paul2072.