#39566
bzobzo
Participant

Ca fait longtemps que je n’ai pas fait de session avec un masseur
tellement il me comble de plaisir en Aless

oui moi aussi, j’ai tendance à négliger le masseur,
tellement c’est plus facile,
on atteint une sorte de spontanéité du désir, une proximité intime inouïe avec son corps,
qui n’est possible que parce qu’il n’y a absolument plus aucun intermédiaire

c’est tellement important cette notion qu’il n’y ait plus aucun intermédiaire
entre notre corps et nous,
quand bien même, ce n’est qu’un petit bout de plastique ou de silicone,
ce n’est définitivement pas la même chose, le même niveau

cependant de temps à autre, une séance avec masseur, cela a son charme,
les contacts physiques d’un corps étranger avec la prostate,
cela crée des sensations différentes, moins subtiles, moins diverses mais plus explosives, je trouve

moi, ce que j’aime avant tout, c’est cette sensation de complicité avec mon corps,
d’être à l’unisson avec lui, de ne plus faire qu’un avec lui
et je sens le masculin et le féminin qui font l’amour en moi
et c’est absolument divin à vivre,
c’est tout d’un coup comme si on découvrait que le petit lopin de terre sur lequel on vit,
il ne fait pas que quelques mètres carrés,
que c’est tout un continent avec une faune et une flore d’une richesse inouïes