#39600
modeyinmodeyin
Participant

tellement c’est plus facile,
on atteint une sorte de spontanéité du désir, une proximité intime inouïe avec son corps,
qui n’est possible que parce qu’il n’y a absolument plus aucun intermédiaire

moi, ce que j’aime avant tout, c’est cette sensation de complicité avec mon corps,
d’être à l’unisson avec lui, de ne plus faire qu’un avec lui
et je sens le masculin et le féminin qui font l’amour en moi
et c’est absolument divin à vivre,

Je suis d’accord avec toi @bzo c’est divin
D’avoir envie d’embrasser sa propre bouche, son propre corps
de serrer son corps dans ses bras
Sentir ce plaisir envahir ton corps de la tête aux pieds