#39629
bzobzo
Participant

cela faisait un petit temps que je vous répondre ici par rapport à cette évocation de ce Deep Spot,
c’est quelque chose que j’expérimente aussi, je crois, depuis un certain temps

dans ma pratique, je mêle allègrement ondes prostatiques, génitales et anales,
cependant ces dernières, toujours en moindre quantité,
du fait que plus difficile d’accès, elles nécessitent que j’aille avec le ou les, doigt(s) derrière,
cependant je le fais assez régulièrement durant chaque séance

toute la zone anale est très très sensibilisée chez moi,
aussi bien l’entrée où j’aime bien m’attarder, effleurer du bout des doigts,
entrer un peu, jouer un peu, touiller, ressortir,
« teaser » un peu comme on dit, avec mes petites souris d’amour curieuses comme je les appelle, mes bouts de doigt
puis enfin pénétrer plus profondément, avec un doigt, deux encore mieux,
bien que plus rarement car j’effectue ces jeux sans lubrifiant,
j’aime le raclement, le frottement au naturel, plus rêche, plus sensitif

cependant quand c’est une patinoire, c’est pas mal aussi, en fait,
la nuit avant de me coucher, je mets toujours un mélange de beurre de noix de coco
et d’huiles de jojoba et d’argan sur mes génitaux, nourrir la peau, la chouchouter, la restaurer,
après tous les frottements parfois très intense, de mes jeux
mais aussi j’en mets pour les même raisons dans l’anus
et là la nuit, je me réveille assez souvent pour quelques instants,
c’est devenu un automatisme délicieux, je m’offre quelques secondes de plaisir avant de me rendormir
et aussi je vais explorer mon « Deep Spot » avec le canal bien lubrifié,
cela glisse tout seul, c’est bien agréable aussi, là j’y vais toujours avec deux doigts, voire trois

et donc là effectivement, à partir d’une certaine profondeur,
c’est comme si j’enflammait des zones, des couches qui habituellement, sont moins sollicitées
c’est très très intense, tellurique,
une sensation de racines dans les profondeurs qui s’enflamment,
c’est quelque chose que j’avais constaté et que je recherche ponctuellement durant chaque séance

j’adore mêler cela à des ondes prostatiques et génitales,
bien que cela devient un peu acrobatique, contorsionniste, avec le ou les doigt(s), enfoncé(s) derrière
et puis y ajouter aussi mes autres actions

sur le côté , cela marche aussi pas mal, couché sur le côté,
le haut du corps relevé, c’est très bien aussi, parfois j’écarte une jambe vers le haut,
elle reste suspendue en l’air
et j’effectue cette exploration uniquement avec des ondes anales alors