#39720
bzobzo
Participant

Jamais eu autant de plaisir ( plus localiser) que ce matin,

hé hé , très cher collègue, voilà bien une nouvelle qui fait plaisir,
comme tu peux te rendre compte, c’est lent chez toi
mais il se passe définitivement quelque chose et tu y arriveras aussi,
tu ne fais pas partie des cas désespérés,
la récompense de ta chair en roue libre, est une perspective bien réelle

surtout au début avant les tremblements, spasmes et convulsions qui ont coupés l’évolution.
J’ai toujours tendance à freiner les convulsions tellement elles sont fortes !

personnellement, j’en ai aussi de temps à autre des manifestations de ce type, très très puissantes,
par moment je me fais l’impression même d’être un épileptique en crise,
personnellement cela ne m’a jamais dérangé,
si on se contente de laisser faire le corps, en restant bien détendu, sans rien chercher à contrarier,
on est un peu comme un cowboy dans un rodéo, sur le dos d’une bête en furie,
cela déménage mais ce sont des sensations fortes assurées

mais je conçois que cela déconcerte certains, que cela les inquiètent même
pourtant il n’y a vraiment aucune raison,
c’est bon signe pour moi, très bon signe même,
le corps se dérègle, c’est ce qu’il faut,
le plaisir prostatique est un dérèglement de plus en plus total qui peut s’exprimer de mille façons

Par moment je ne sais plus où me mettre.

je ne suis pas sûr de bien comprendre ce que tu veux dire ici,
si c’est toujours par rapport aux convulsions, aux spasmes,
il faut prendre tout cela positivement, surfer la vague,
moi, par le passé, lors de certains super O très très puissants,
je tombais du lit par terre, continuais à convulser et à me contracter dans tous les sens,
me cognant aux meubles, rebondissant parfois comme un kangourou
et cela pendant cinq bonnes minutes

quelques bleus mais qu’est-ce qu’on se sent bien tout de même,
avec la sensation d’avoir vécu des moments extrêmes tellement incroyables

Par contre en aneroless je n’arrive plus, je ne suis plus réveillé par la prostate non plus bien dommage !

juste persévérer, les hauts et les bas, sont notre lot au quotidien,
dans une première phase de notre avancement,
les sensations comme une prima donna capricieuse

Ça avance petit petit petit à petit !!

je te sens, en tout cas pour l’instant, gonflé à bloc,
plus besoin de te convaincre de l’intérêt de passer des heures pour pas grand chose comme résultat!

bonne continuation