#39777
bzobzo
Participant

je pense que l’helix ne m’allait pas, c’est depuis le vice 2 que les choses ont un peut évoluer

oui, pour débuter, il faut avoir au moins deux, trois, masseurs, bien différents, sous la main
car le modèle universel qui convient à tout le monde, n’existe pas

personnellement, j’avais aussi acheter le Helix d’abord
mais quasi tout de suite, j’ai eu une boulimie de modèles différents
et je m’en étais acheté une douzaine les uns à la suite des autres
pour être sûr d’avoir celui qui me convient le mieux

mais c’est trompeur aussi cependant car un modèle qui peut sembler ineffectif au début,
peut s’avérer bien plus efficace qu’on le croyait initialement, après un certain nombre d’essai
mais enfin, une boîte à chaussure bien remplie de petits jouets en plastique et en silicone,
démultiplie les chances de succès,
à chaque séance, je changeais toujours au moins trois, quatre fois, de masseur
avant que cela ne se stabilise et que je trouve chaussure à mon pied, en quelque sorte
et que j’élimine le bon grain de l’ivraie

quant à la puissance des contractions, là non plus, il n’y a pas de règle,
on dit souvent des petits contacts légers, des effleurements, suffisent,
pour certains, cela va fonctionner à merveille, pour d’autre pas, en tout cas, dans un premier temps

la clef vraiment, c’est d’essayer dans toutes les directions,
patiemment, en s’écoutant le plus possible,
l’alchimie intérieure est un savant mélange de technique, d’actions physiques
et d’attitude, d’action dans l’invisible, de notre part,
savoir se lâcher, se laisser entraîner, s’ouvrir à soi-même,
ne plus penser et obtenir la complicité de son corps,
cela ne dépend pas du masseur
mais si on en a un d’efficace, cela permet de déclencher toute une série de processus