#39888
bzobzo
Participant

je voulais rajouter,
je me suis souvenu de mes débuts avec masseur
et donc toujours la sensation d’insatisfaction des différents masseurs que j’avais dans les mois initiaux,
les premiers avec lesquels j’ai obtenu des résultats sérieux, ce sont le Progasm et le Vice 1
mais c’est véritablement avec le Nexus G-Rider
que j’ai eu enfin la sensation d’un masseur avec lequel je pouvais entrer pleinement en contact avec ma prostate,
que la tête pouvait aller appuyer dessus comme je voulais

le Vice 2 depuis, est le seul autre masseur qui entre dans mes faveurs,
il est un peu plus long que le Vice 1, par conséquent en appuyant plus fort,
je peux entrer en contact avec ma prostate, il a un autre avantage,
c’est qu’il est très très maniable,
cependant il ne peut rivaliser avec le G-Rider,
juste simplement parce qu’il me suffit d’un peu appuyer dessus
et en bout de course, je sens sa tête pleinement contre la paroi de la prostate
et qu’arrivé là, arrivé ainsi, je peux jouer comme je veux,
presser plus fort, la glisser un peu latéralement,
enfin toutes sortes de mouvements à même la paroi
derrière laquelle se trouve la prostate, sans effort,
juste la bonne longueur et la bonne épaisseur

donc je comprends parfaitement ton insatisfaction, enfin du moins, je crois l’avoir identifiée
et j’espère que le G-Rider aura le même succès chez toi,
cependant pas s’affoler si dans les premières minutes, rien ne se passe
ou tu as des difficultés à le bouger comme tu veux,
il est massif, c’est comme si tu retrouvais au volant d’une beaucoup plus grosse voiture
que celles auxquelles tu es habitué,
il faut apprendre à la conduire, apprendre à gérer sa puissance
et cette maniabilité toute spéciale, bien réelle par rapport à sa masse
mais qu’il faut aussi apprendre à s’en servir, à en tirer avantage

d’ailleurs le G-Rider, je l’ai acheté , essayé et rien ne s’était passé,
je l’ai mis de côté pendant quelques semaines et c’est seulement à la seconde vagues d’essai avec
que cela s’est déclenché, que j’ai découvert que c’était le masseur fait pour moi, sur mesures