#39957
bzobzo
Participant

ah les premiers émois prostatiques,
ils sont toujours magiques, ces moments, resteront tels dans les souvenirs gravés à jamais
quand ce corps donne pour les premières fois des signes de plaisir, fait monter des sensations,
autrement que par les voies habituelles auxquelles on est habitué

on a beau avoir lu que cela existe, avoir parcouru des tas de témoignages
contant parfois des orgasmes extravagants,
tant qu’on n’a pas commencé à vivre soi-même ce genre de sensations,
que notre corps n’a pas répondu, aussi timidement soit-il, à nos sollicitations,
on n’arrive pas à y croire tout à fait que cela peut exister