#40116
bzobzo
Participant

Le plaisir commence sérieusement à ce faire sentir ! J’ai fait 2 sessions Aneroless de ouf comme dit les jeunes !!

bravo @paul , tu vois que tu peux y arriver aussi,
cela a pris un peu plus de temps que d’autres,
tu as failli laissé tomber plusieurs fois à cause de la frustration
mais là, tu sembles y être, tes efforts commencent à être récompensés sérieusement

et surtout n’oublie pas, il n’y a aucune limite,
cela peut aller toujours plus loin, cela peut devenir toujours meilleur,
crois-moi, je sais de quoi je parle

Je ressens toujours c’est vagues à l’intérieur de mon corps qui m’inquiète un peu surtout en dehors des sessions c’est assez bizarre, avez vous vous aussi ces vagues qui commence des cuisses jusqu’à la tête pendant et après les sessions ?

pendant, j’en ai constamment, dans tout le corps, cela n’arrête pas chez moi,
c’est même plus que dans tout le corps,
partout, en-dehors de moi aussi,
il ya un moment où tout n’est plus que vagues chez moi, dedans et dehors

après la séance, rarement, avant j’en ai eu pendant un temps
mais plus maintenant, cela ne déborde jamais,
pendant, c’est totalement en roue libre, incontrôlable
et pour cela, je ne pratique plus jamais hors de chez moi
mais une fois que j’arrête, il ne se passe plus rien,
même si je pourrais rallumer l’engin à tout moment, je sens en fait que c’est là en moi comme en mode « pause »

J’ai peur que cela vienne d’autres chose que la prostate !

alors là, non, 100% non, cela ne vient pas d’autre chose,
enfin oui cela vient d’ailleurs, la prostate en fait , n’est qu’ intermédiaire,
une pompe en quelque sorte, des énergies des profondeurs,
comme le sont tes organes génitaux, comme l’est ton anus,
comme peut le devenir ton corps entier, en fait

tout cela est très positif, tu vas devenir peu peu un homme très heureux sexuellement,
on est quelques uns qui déambulons de-ci, de-là, on a aucun signe particulier,
pourtant nous portons en nous un volcan allumé,
un merveilleux volcan allumé,
à en profiter tout seul ou à deux ou à encore plus