#40233
AvatarWhynot
Participant

Tu as tout à fait raison, ni fantasme, ni volonté de développer un potentiel orgasmique au départ pour reprendre tes termes. Pour être tout à fait honnête, j’étais plutôt réticent à l’idée du sexe anal pour moi (ça a bien changé depuis puisque nous avons même essaye le pegging). Ma femme était curieuse et cela faisait sens d’explorer cet aspect.

J’ai donc acheté mon premier Aneros sans savoir comment l’utiliser puis, en me renseignant, en lisant les commentaires et les réponses sur ce forum (mais aussi sur le wiki d’Aneros), c’est devenu un objectif de voir si je pouvais y arriver aussi. Tous ceux qui y parvenaient disaient que c’était très puissant et je voulais en faire l’expérience par moi-même. Mais même alors, je pense que je n’avais pas idée de ce qui m’attendait.

Le massage prostatique et les orgasmes que je peux avoir ont apporté une autre dimension à ma vie sexuelle (je devrai dire notre vie sexuelle). Je n’avais tout simplement jamais eu d’orgasmes aussi intenses que ceux que j’ai maintenant et une pratique plutôt solitaire est devenue une pratique partagée avec ma femme ; on a bouclé la boucle en quelque sorte par rapport à sa suggestion de départ. Nous atteignons tous les deux, ensemble, des niveaux de plaisir que nous n’avions jamais connus auparavant. Les orgasmes de l’un alimentent les orgasmes de l’autre. Et je mets le mot orgasmes au pluriel car cela fait partie du plaisir nouveau que d’avoir comme elle plusieurs orgasmes à la suite.

Je n’aurai jamais pensé écrire ça il y a dix mois…