#40260
bzobzo
Participant

J’ai commencé hier soir avant de me coucher debout pendant quelques minutes
et les premières sensations sont apparues
Je décide de continuer sur mon lit
L’amplitude est moins importante donc on y va slow sex
J’ai commencé à s’aliver
mon corps a été envahi de chaleur, un léger plaisir a circulé dans mes jambes
mon visage s’est crispé avec une légère douleur dans la mâchoire
un mal de tête est apparu aussi assez rapidement qui est resté pendant toute la durer
des mouvements
Des gémissement sont venus égayer ce moment de plaisir
A 1 heure du matin je me suis réveillé rebelote
Et ce matin pareil
Je faisais un truc dans le genre mais beaucoup plus désordonner
Ca ouvre plein de perpective tout ça

mais oui, prends ton temps pour explorer cela, il faut que tu fasses le mouvement, tien,
que tu t’en accapares, sens-le avec ton corps, avec ton, bassin,
cela doit être une danse dans ton bassin, une danse langoureuse, amoureuse,
laisse le mouvement se libérer, laisse le désir s’en emparer

n’oublie pas, le mouvement du bassin + la contraction,
les deux parts sont importantes, il faut apprendre à jouer avec, à les sentir,
à bien les faire se dialoguer ensemble, comme deux danseurs de tango qui s’enflamment entre tes hanches

le mal de tête, c’est un peu bizarre
mais en tout cas, tu as là de signes très encourageants, je dirai pour des premiers essais,
cela va toujours plus se renforcer, au fur et à mesure que ton corps apprend à bien se lâcher avec ce mouvement,
que tu le sens toujours plus, que ton désir va s’en emparer toujours plus
et puis que le féminin va s’éveiller toujours plus

essaie de bien sentir ce que j’ai décris,
le mouvement de pénétration qui avec la contraction
semble inverser son cours,
comme s’il se faisait vers l’intérieur,
mets-y toute ton envie de faire l’amour
et sens comme cela va se diriger vers toi, en toi, que quelque chose va prendre de plus en plus de plaisir en toi
à sentir ce va et vient, comme ton bassin va s’enflammer de plus en plus