#40330
bzobzo
Participant

je vais répondre à toutes tes questions dans le fil que tu as créé

en préliminaire, un avertissement, même si je suis un utilisateur avancé, très avancé même,
ma façon de pratique, n’a et n’a jamais eu, grand chose à voir avec celle du Traité,
même si je suis allé aussi loin que possible dans le plaisir prostatique,
donc il m’est délicat de te donner des conseils plus techniques et plus spécifiques dans la voie du Traité

ceci étant écrit, passons à la suite

malgré mes efforts et et la volonté de respecter le traité d’aneros à la lettre je ne parviens à ressentir aucune sensation ou vraiment très très légère

Je pratique depuis peu et realisé une dizaine de sessions et je n’ai ressenti aucune réaction ni sensation cependant j’ai essayé de respecter au mieux le traité d’aneros que j’ai relue pour analyser où pouvait être l’erreur j’ai remarqué que la session devait se réaliser 2 heures après lavement ce que je n’avais pas retenu sinon j’ai vraiment respecté la chronologie

déjà là, il y a un problème, le Traité, c’est quelques principes généraux, de la guidance
pour faire les premiers pas
mais une des grosses erreurs commises par les débutants complets qui veulent trop bien faire,
c’est d’appliquer à la lettre ce qu’ils lisent

à partir du moment où tu fais cela, cela veut dire que tu prends pas la peine du tout de t’écouter,
d’essayer de dialoguer avec ton corps,
sans cela, rien ne se passera jamais, le massage prostatique, c’est pas juste quelque chose de mécanique
comme la masturbation classique , où il suffit d’agiter sa hampe raidie et au bout de quelques minutes,
il y aura un résultat, pas bien terrible certes mais résultat quand même

ici, on parle d’autre chose, d’une toute autre ampleur et ambition,
des notions comme complicité avec son corps, dialoguer avec lui, l’écouter, sont essentielles,
des notions de cheminement intérieur à faire, en parallèle à l’accroissement de l’intensité des sensations

comment faire alors, dialoguer, écouter, son corps?
dans un premier temps, essayer d’être attentif à ce qui se passe,
aux réactions du corps à tout ce que l’on entreprend,
écouter, écouter, écouter,
pas réfléchir à ce que l’on fait, juste essayer de le faire sans réfléchir,
la réflexion nous enferme dans une bulle dans notre tête, nous coupe de notre corps

donc, appliquer ce que tu as lu dans le Traité mais en aucun façon , à la lettre,
essayer de prendre des initiatives par rapport aux indications en fonction de ton ressenti

ton ressenti à toi, c’est cela qui compte, le Traité essaie de réveiller aussi ton ressenti, ton désir,
que tu deviennes autonome, le traité n’est pas un mode d’emploi pour monter le plaisir en toi comme un meuble Ikea

Est ce que je suis trop concentré sur les résultats

tu es très certainement trop dans l’attente,
là encore, il va falloir apprendre à lâcher prise, à être juste là dans l’instant,
essayant de passer un bon moment avec ton corps, de vivre une aventure extraordinaire avec lui

J’ai également regardé au préalable des images pornographiques pour l’excitation et à la grande déception aucun résultat

eh bien, moi , cela me fait plaisir que tu n’ais obtenu aucun résultat avec cela,
les aides de ce type à l’excitation, moi je ne les conseille vraiment pas,
c’est comme de mettre de l’eau dans son vin, c’est frelaté , des sensations d’une qualité médiocre

J’admire votre écriture et languis sur vos sensations qui ont l’air tellement divines

merci d’apprécier mon écriture,
oui, mes sensations sont divines mais c’est le fruit d’un long travail sur moi-même,
tout le monde peut y arriver, tu peux me croire,
c’est à la portée de tous d’arriver à des résultats plus que satisfaisants

comment se fait la respiration pendant la contraction

pour des conseil techniques plus spécifiques en relation à la manière du Traité d’Aneros,
il faudra attendre le passage de l’ami @andraneros qui est le modérateur ici
et aussi qui est bien plus calé que moi sur tout ce qui est technique liée au traité

J’ai encore essayé cet après-midi j’ai rencontré un problème majeur comment se fait la respiration pendant la contraction ? Je contracte 15 secondes et bloque l’expliration pendant toute la contraction ou je contracte 15 sec et j’expire normalement ?
J’ai essayé l’excitation en visionnant dans ma tête des images et en regardant un porno . Est ce que le fait d’avoir une érection avant la session n’est pas néfaste?
Je reste aussi bloqué avec le timing des 2 x 20 minutes de relaxation et de contraction , j’attends les 20 première minutes pour pouvoir commencer les contractions est ce que cela a une influence psychologique et empêche le processus ? D’ailleurs pour éviter d’être gêné psychologiquement je mets un minuteur de deux fois vingt minutes est ce que ce n’est pas trop d’araignée dans la tête ?

ici, des parfaites illustrations de ce que je décris déjà plus haut,
trop essayer d’appliquer à la lettre,
pas non plus, essayer de faire fonctionner la machine à fantasmes, dans sa tête,
ce n’est un pis aller

il ne faut penser à rien, juste être là dans l’instant, essayer d’acquérir la complicité de son corps,
nous avons en nous des masses infinies d’énergie
qui ne demandent à se réveiller et à monter dans notre chair,
pour moi, encore une fois, la clef, c’est l’écoute du corps,
ne rien attendre, être juste là dans l’instant et essayer d’acquérir la complicité de ce corps