#40527
filou
Participant

Je sais ce que tu vis Paul; je le dis en connaissance de cause car je pense être « l’un d’entre eux a fini par vivre ses premiers orgasmes après 10 années de pratique », dont parle Andraneros. Et je suis bien légitime pour te dire de ne pas désespérer car j’ai vécu cette nuit la meilleure intensité orgasmique que ma prostate ne m’ait jamais donnée. Depuis un certain temps j’étais bloqué à un niveau que je pensais être mon maximum. J’avais même, le mois dernier, quelques séances négatives avec une certaine gène physique masseur en place.
J’ai décidé de faire une pause assez longue et ma reprise hier soir fut un véritable bonheur. Je n’ai jamais autant joui de ma vie!!! Le corps est vraiment bizarre. Dès que me doigts se sont portés sur mes tétons, juste en les effleurant, j’ai senti le plaisir arriver. Les contractions involontaires (divines) s’enclencher, mon anus se contracter assez violemment il m’a semblé, la chaleur envahir mon bas-ventre et des râles de plaisir s’échapper de ma bouche. Que ce fut long et bon. J’en rêvais, je le connais désormais.
Soyez convaincu que c’est possible pour vous aussi. Dites-vous que cela prendra le temps que ça prendra mais que la persévérance paiera un jour et que votre corps vous récompensera au-delà de vos espérances.